ImprimirImprimir

Bonjour chers amis et frères présents et ceux qui sont dans d’autres pays, les ministres et les églises; que les Bénédictions de Christ, l’Ange de l’Alliance, soient sur vous tous et sur moi aussi. Et qu’Il nous permette de comprendre Sa Parole et Ses Écritures en cette occasion. Au Nom du Seigneur Jésus-Christ, amen.

Pour cette occasion, nous avons deux reportages des activités de l’Ambassade d’Activistes pour la Paix au Costa Rica. Le premier est sur l’ouverture des forums universitaires : « L’Holocauste comme paradigme du génocide », dans le collège du Barreau des avocats du Costa Rica. Et le deuxième sur la journée internationale de commémoration de l’Holocauste à la chancellerie de Costa Rica.

Nous regarderons ces deux reportages sur ces activités pour que tout le monde sache comment vont les travaux de l’Ambassade d’Activistes pour la Paix et vous pourrez voir comment votre soutien (ceux qui sont ici présents et ceux qui sont dans d’autres pays) est bien utilisé par l’Ambassade d’Activistes pour la Paix, et le travail réalisé est très important. Nous allons les voir, tout de suite, ces deux reportages, et ensuite je serai avec vous de nouveau. (Allez-y)

 

[Présentation des vidéos documentaires]

 

Nous avons vu ces documentaires ou reportages des activités de l’Ambassade d’Activistes pour la Paix au Costa Rica, ces derniers jours et nous pouvons voir le travail réalisé par l’Ambassade d’Activistes pour la Paix. Nous apprécions le soutien qu’offrent plusieurs institutions, églises, ministres, gouvernements, universités et autres groupes parce que nous voulons maintenir la Paix, l’avoir et la maintenir, parce que la famille humaine a besoin de la Paix; sans la Paix, il n’y a pas de sécurité, par conséquent, il est nécessaire d’avoir de bonnes relations entre les individus, entre les pays pour qu’il y ait la Paix dans la famille humaine.

Pour les croyants en Christ, la Paix est Christ.  « Christ est notre paix, lui qui fait un les deux groupes (Juifs et Gentils). » [Éphésiens 2:14]

Dans Matthieu chapitre 11, versets 25 au 27, nous dit :

          « En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit : Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants.

Oui, Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi.

          Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.

 

   « LA SIMPLICITÉ DE DIEU »

 

À travers l’histoire biblique, nous pouvons voir que Dieu œuvre en simplicité, de façon simple. Et Dieu fait tout de façon simple. Par conséquent, chaque personne qui veut voir Dieu à l’œuvre doit Le chercher dans les œuvres grandioses que Dieu accomplit de façon simple.

 

Nous trouvons, par exemple, au temps d’Adam et Ève, dans leur chute, que Dieu est venu pour les sauver, il y a eu un procès, il a été traduit en justice Adam, Ève et le serpent aussi (les trois étaient impliqués dans l’infraction) ; et sur chacun est tombée une sentence.

 

Et puis pour couvrir leur péché, Adam et Ève, Dieu leur a donné des peaux d’un animal pour couvrir leur nudité. Donc, il y a eu un sacrifice à cause de leur péché. À cause du péché, un animal a dû mourir pour les couvrir de leur péché. Car le sang d’un animal n’enlève pas les péchés, il les couvre; et les peaux qu'ont été données à Adam et à Ève étaient ensanglantée; donc on voit ici le commencement des sacrifices d’animaux à la place d’un être humain pécheur pour couvrir les péchés de l’être humain.

 

Après nous trouvons Abel qui effectuait le sacrifice d’un animal, un agneau a été sacrifié pour les péchés d’Abel et il a obtenu le pardon de ses péchés, car ses péchés ont été couverts par le sang de l’animal, car « s’il n’y a pas de versement de sang, il n’y a pas de rémission des péchés ».

 

Caïn ne savait pas cela. Il a vu le sacrifice, l’offrande qu’Abel avait faite comme quelque chose de répugnant. Un animal tué et offert à Dieu comme sacrifice, il n’était jamais d’accord avec les sacrifices qui effectuait Adam et qu’après Abel les a effectués. Il a amené, devant la présence de Dieu, des fruits; Caïn était un agriculteur, c’est pour cela qu’il y a quelques-uns qui pensent que le péché a été d’avoir mangé une pomme littérale ; d’autres disaient que c’était un abricot, et d’autres disent que c’était quelque chose d’autre.

Et Caïn croyait que les sacrifices des fruits, comme des pommes, raisins et d’autres fruits, étaient agréables pour Dieu, ils étaient propres et sûrement, ils les avaient bien lavés et on n’y voyait pas de sang comme le sacrifice d’Abel.

Mais Dieu n’a pas demandé une offrande, un cadeau pour Dieu, fait de fruits des champs, mais un sacrifice pour le péché, c’est ce que Dieu a institué quand il a donné de peaux d’animal à Adam et Ève pour couvrir leur nudité.

Et ainsi, l’être humain allait continuer à offrir des sacrifices d’animaux pour le péché, pour couvrir leurs péchés, parce que Dieu pardonne, mais le péché reste. Car le sang d’un animal ne peut pas enlever le péché de l’être humain parce que l’animal n’a pas d’âme et l’esprit de l’animal ne peut pas venir à la personne.

Donc, l’être humain continuerait à faire des sacrifices jusqu’au jour où il y aurait un sacrifice parfait qui ne couvrirait pas les péchés, mais qui les enlèverait. Et ce sacrifice était celui du Messie lors de Sa Venue. Il viendrait comme l’Agneau de Dieu pour ôter les péchés du monde.

Dans ce qu’Abel a offert à Dieu, le sacrifice d’un animal, un agneau, un mouton, il était la typologie du sacrifice de Christ qu’il allait faire lors de Sa Première Venue, mais le sacrifice de Caïn ne représentait rien, n’avait aucune typologie. Donc, Dieu n’a pas aimé le sacrifice de Caïn. Caïn était en train de faire un sacrifice à Dieu en dehors de la volonté de Dieu. Il le faisait pour sa propre volonté et non pour la volonté de Dieu, ou pour Son Programme.

 

Ainsi, Il y a des personnes qui disent qu’ils croient en Dieu, et qu’ils servent Dieu, mais ils veulent – disent : « je sers Dieu à ma façon ». Il ne faut pas Le servir à sa propre façon, mais à la façon de Dieu, ainsi comme Dieu l’a ordonné. Et par conséquent, on doit le faire à travers Christ, notre Sauveur.

Caïn était une personne religieuse, comme l’était Abel, mais voyez-vous, quelqu’un qui dit qu’il croit en Dieu et sert Dieu, cela ne veut pas dire qu’il le fait bien; parce que les choses doivent être faites pour Dieu comme Il les a établies pour le moment dans lequel la personne vit. Et le programme de Dieu est simple, et ce sont les mêmes êtres humains qui compliquent le Programme de Dieu et inventent des programmes pour servir Dieu.

Mais Dieu ne peut être servi par les programmes des personnes, mais par le Programme que Dieu a fait, ce que Dieu a établi, pour que l’être humain puisse servir à Dieu.

Le programme de Dieu est toujours simple et se voit très simple et chaque fois que Dieu envoie un messager sur la Terre, c’est parce que Dieu va accomplir une œuvre, un travail conformément à ce qu’Il a promis pour ce temps.

Et quand Dieu apparaît en œuvrant en ce temps, accomplissant ce qu’Il a promis, les personnes regardent et ne le croient pas, ils ne peuvent pas comprendre que ce qui se passe est réalisé par une simple personne, et que c’est Dieu qui accomplit ces choses à travers un homme simple, effectuant ce qu’Il a promis pour ce temps. Et il s’accomplit ce qui est dit ici dans le passage que nous avons lu : « Dieu a caché ces choses aux sages et aux intelligents et l’a révélé aux enfants, aux personnes simples ».

Par conséquent, pour servir Dieu, la personne doit avoir la Révélation de Dieu, du Programme de Dieu pour le temps qu’elle vit. Comme au temps de Jésus dans Son ministère terrestre, il a demandé dans une occasion à Ses disciples : « Que disent les hommes qui est le Fils de l’Homme ? » Tout le monde se met à dire : « Les uns disent que tu es Jean-Baptiste; les autres, Élie; les autres, Jérémie, ou l’un des prophètes, » et ainsi de suite.

C’était l’opinion de plusieurs personnes, de beaucoup de personnes religieuses et même des leaders religieux, mais Christ voulait savoir ce qu’ils pensaient eux-mêmes, s’ils comprenaient que Jésus était le Fils de l’Homme et les demanda : « Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l’homme ? »

Pierre Lui répondit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. » Jésus, reprenant la parole, lui dit : « Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux ». [Matthieu 16 : 13-17]

C’est-à-dire que cette Révélation Il ne l’avait pas reçue de la synagogue, la synagogue n’enseignait pas que Jésus est le Fils de Dieu, dans la synagogue les rabbins n’enseignaient pas que Jésus était le Christ, le Messie. Cette Révélation est venue de Dieu, du Saint-Esprit à Pierre.

              Cela c’est la Révélation que tous les croyants en Christ reçoivent : Qui est le Fils de l’Homme : Jésus-Christ, le Fils de Dieu, qui est venu au monde pour mourir sur la Croix du Calvaire et enlever nos péchés. Sans cette Révélation, la personne ne peut pas avoir le Salut et la Vie éternelle, elle ne peut pas avoir le pardon de ses péchés, ne peut pas s’approcher à Dieu.

            Christ Lui-même a dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie et nul ne vient au Père que par moi. »

            Toute personne a besoin de la Révélation de Christ pour s’approcher à Dieu de la façon correcte, qui est à travers de Jésus-Christ. Celui qui n’a pas cette révélation va essayer de s’approcher de Dieu comme Caïn, à travers son propre concept religieux, avec une offrande des fruits de champs ou une autre forme ou méthode religieuse qu’une personne peut avoir ou obtenir dans n’importe quelle religion, mais la forme correcte à s’approcher de Dieu, dans la Dispensation de la Grâce, est à travers de Jésus-Christ, qui avait dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie ; et nul... » Par conséquent, si une personne dit que Dieu lui a parlé et cela n’a pas été à travers de Jésus-Christ, il est dans l’erreur. « Nul ne vient au Père que par moi. » Jean chapitre 14, versets 6.

            Et aussi l’écriture dit : « Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au Nom du Seigneur Jésus-Christ, » nous dit Saint Paul. [Colossiens 3:17] Et aussi Christ avait dit : « Tout ce que vous demanderez à Mon Père en Mon Nom, je le ferais. » [Jean 14 :13]

Il est important de savoir que dans la Dispensation de la Grâce nous nous approchons de Dieu à travers Jésus-Christ et nous prions et parlons avec Dieu dans le Nom du Seigneur Jésus-Christ. Pour cela, nous avons besoin de la Révélation qui vient du Père pour nous approcher à Dieu, pour prier à Dieu et pour obtenir le pardon des péchés et être purifiés de tout péché et être baptisé du Saint-Esprit et du Feu et obtenir la nouvelle naissance et après servir Dieu à travers Christ, dans le Royaume de Dieu tous les jours de notre vie terrestre.

Tout le Programme de Dieu pour que l’être humain puisse se rapprocher de Dieu et Le servir est simple. Jésus-Christ lui-même a été la personne la plus simple de son temps ; Il était un charpentier de Nazareth et il n’était que Dieu visitant Son peuple, Emmanuel, qui veut dire : Dieu avec nous. Dieu vêtu d’un corps de chair appelé Jésus, c’était la ressemblance physique de Dieu ; et l’image de Dieu est le corps angélique de Dieu appelé l’Ange de l’Alliance, appelé aussi le Saint-Esprit; car l’esprit est un corps d’une autre dimension, un corps spirituel, pareil à notre corps, mais d’une autre dimension.

Et chaque croyant en Christ a son ange, son corps angélique, son corps spirituel.

Christ a dit : « les anges de ces petits enfants voient la face de mon Père chaque jour » ; par conséquent, s’ils voient la face du Père chaque jour, cela est dans Matthieu chapitre 18, verset 10 :

           « Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits; car je vous dis que leurs anges dans les cieux voient continuellement la face de mon Père qui est dans les cieux. »

            Christ a dit cela, parce que les croyants en Christ ont aussi leur ange, leur corps angélique et par conséquent, comme Dieu a Son ange aussi, qui est Son corps angélique, Christ dans son corps angélique… donc Il a pu dire : « Avant qu’Abraham fût, je suis. » Jean chapitre 8, versets 56 au 58.

Et regardez, une personne qui vient de l’éternité et qui passe par les différentes étapes de la création et à travers duquel même Dieu a parlé et créé toute chose, maintenant quand Il apparaît sur Terre vêtu d’un corps de chair qu’Il s’est créé, Il apparaît dans une forme simple. Il n’était pas un professionnel, Il était un simple charpentier, et c’est pour cela que les gens se disaient : « Comment a-t-il tant de sagesse sans avoir étudié ? » C’était la sagesse de Dieu.

Nous trouvons dans l’Écriture que plusieurs ont vu Dieu dans l’Ancien Testament, mais dans Jean chapitre 1, verset 18 dit : « Personne n’a jamais vu Dieu ». Cela semble contredire ce que les autres hommes de Dieu comme Abraham, même comme Adam, comme Abel, aussi même comme Noé ; Abraham avait mangé avec Élohim et Ses deux anges, Gabriel et Michel…, et aussi ce qui est dit quand Jacob a lutté avec l’Ange de Dieu, et ne L’a pas lâché jusqu’à ce que l’Ange le bénisse en changeant son nom.

Après il a dit : « J’ai vu Dieu face à face, et mon âme a été sauvée. » Et le lieu où il avait rencontré l’ange de Dieu, il l’a nommé Peniel, qui veut dire « le visage de Dieu ». Genèse chapitre 32, versets 24 au 32.

Et aussi, dans livre de Juges chapitre 13, nous trouvons à Manoach et son épouse qui avaient rencontré l’Ange de Dieu, mais ils ne savaient pas que c’était l’Ange de Dieu, l’Ange de l’Éternel, lequel est Christ dans Son corps angélique, la Parole que Dieu avait créée, et ils ne le savaient pas avant que Manoach lui offre un agneau. Manoach avait offert un repas à l’ange, mais l’Ange lui a répondit : « Je ne mangerai pas ton pain mais si tu veux offrir un sacrifice, sacrifie-le à Dieu. » (Dans le livre des Juges, le livre qui vient après Josué). Et Manoach ne savait pas avec qui il était en train de parler.

Regardez, Il est venu dans la simplicité, le plus Grand Ange : l’Ange de Dieu, le Seigneur Jésus-Christ dans son corps angélique, la Parole qui était avec Dieu et à travers laquelle Dieu a tout crée.

« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. »  [Jean 1:1]. Il était Dieu dans Son corps céleste, Son corps théophanique.

Le verset dit... Chapitre 13, verset 13 et la suite... ou le verset 17 et la suite... et une petite partie du verset 16 [juges] :

« L’ange de l’Éternel répondit à Manoach : Quand tu me retiendrais, je ne mangerais pas de ton repas; mais si tu veux faire un holocauste, tu l’offriras à l’Éternel. Manoach ne savait point que ce fût un Ange de l’Éternel. »

Il ne savait pas que c’était l’Ange de Dieu, il ne savait pas que c’était le corps théophanique, l’image du Dieu vivant, c’est-à-dire qu’il ne savait pas que c’était le Saint-Esprit, l’Ange de l’Alliance.

            « Et Manoach dit à l’ange de l’Éternel : quel est Ton nom, afin que nous Te rendions gloire, quand Ta parole s’accomplira ?

L’ange de l’Éternel lui répondit : pourquoi me demandes-tu mon nom ? Il est merveilleux.

Manoach prit le chevreau et l’offrande, et fit un sacrifice à l’Éternel sur le rocher. Il s’opéra un prodige, pendant que Manoach et sa femme regardaient.

          Comme la flamme montait de dessus l’autel vers le ciel, l’Ange de l’Éternel monta dans la flamme de l’autel. À cette vue, Manoach et sa femme tombèrent face contre terre.

           L’ange de l’Éternel n’apparut plus à Manoach et à sa femme. Alors Manoach comprit que c’était l’ange de l’Éternel... » (Lequel nous savons que c’est Christ dans son corps angélique)

Et Manoach dit à sa femme : « Nous allons mourir, car nous avons vu Dieu. »

Car la manifestation de Dieu a toujours été dans et à travers de l’Ange de l’Éternel, l’Ange de l’Alliance dans Son corps céleste, qui est l’image du Dieu vivant, qui est le Christ l’image du Dieu vivant.

Pour cette raison, l’Écriture nous dit que Christ est l’image de Dieu, c’est-à-dire le corps céleste de Dieu, le corps théophanique de Dieu, l’Ange de l’Alliance, le Saint-Esprit.

Alors ses disciples après que le Seigneur a dit dans Matthieu, chapitre 28, verset 20 : « Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. » Matthieu, chapitre 28, verset 20, et le chapitre 18, verset 20, nous dit, de Matthieu : « Là où deux ou trois se sont réunis en mon nom, je serai là. »

Et comment y serait Christ ? En Saint-Esprit, parce que Christ dans Son corps angélique est le Saint-Esprit.

Et maintenant, nous constatons que Christ est l’image du Dieu vivant et la ressemblance physique de Dieu ; Jésus-Christ est le corps angélique de Dieu et Jésus-Christ est le corps de chair de Dieu, qui est déjà glorifié, dans lequel Dieu habite en toute Sa plénitude; c’est-à-dire dans ce corps glorifié de chair habite l’Esprit-Saint, l’Ange de l’Alliance, le corps angélique de Dieu où habite Dieu le Père.

La plénitude de Dieu : Père, Fils et Esprit sont en Jésus-Christ notre Sauveur. Christ disait : « Celui qui m’a vu a vu le Père ».

Par conséquent, les œuvres que Christ a accomplies, Il ne les faisait pas de Lui-même ; c’était l’Ange de l’Alliance à travers Lequel, le Père par Jésus opérait ces miracles ; Dieu montrait à Christ les choses qu’Il ferait, alors Jésus les accomplissait, mais c’est Dieu par Jésus qui faisait toutes ces choses.

           Le Christ a dit : « Je ne fais rien de moi-même. Le Père, mon Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres ».

           Et Il a également déclaré qu’Il ne parlait rien de lui-même, mais ce qu’Il écoutait que le Père disait c’est ce qu’Il faisait et qu’Il parlait. Par conséquent, lorsque le Christ parlait, c’était la Voix de Dieu à travers des lèvres humaines. Toutes ces prédications étaient Dieu qui parlait aux hommes à travers la chair humaine.

            Et tout était dans la simplicité : un jeune charpentier sans éducation académique, sans doctorat, sans profession, seulement un charpentier. Et cependant, c’était Lui le Messie, l’Oint, l’Oint de Dieu, le Messie de Dieu, l’Oint, le Christ de Dieu. Oint, Messie ou Christ est le même. Et ils L’ont regardé et Il était si simple, mais c’était Dieu en train de travailler à travers ce voile de chair simple.

           Parce que Dieu se voile, se met à l’intérieur d’un voile de chair simple, et ensuite à travers le voile de chair simple se révèle au peuple ; cela est la révélation de Dieu pour chaque temps que Dieu se voile.

           C’est-à-dire qu'Il se met dans un instrument qu’Il choisit, il pénètre à l’intérieur, et Dieu se cache ici, et les gens voient une personne simple, mais ne voient pas que c’est Dieu qui est au sein de cette personne.

Et Dieu commence à travailler, à faire ce qui est promis que Dieu accomplirait à ce moment, mais Il le fait à travers une personne simple. Donc, il se voile dans un instrument simple, et se révèle à travers cet instrument simple, dans ce qu’Il a promis de réaliser pour ce temps.

Dieu travaille toujours de façon simple et grâce à des instruments simples, et c’est ce qui fait trébucher les sages et les intelligents, parce qu’ils pensent que si Dieu va se manifester, comme Dieu est si grand, Il doit le faire par le biais d’un homme grand et important, mais Il le fait à travers une personne simple, humble, et cela est l’œuvre de Dieu pour ce moment-là. Et à beaucoup de personnes, cela leur passe par-dessus la tête.

Il est caché aux sages et aux intelligents, mais révélé aux enfants : les gens simples qui peuvent voir ce que Dieu est en train de faire dans la forme la plus simple et par un instrument simple, ils peuvent reconnaître Dieu, qui est Le plus Grand, Lui qui est en train de faire toutes ces choses qu’Il a promises, et ils peuvent Le croire.

« Tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et Tu les as révélées aux enfants comme Tu l’as voulu », dit le Christ. Donc, ainsi lui a plu à Dieu.

Dieu aime se voiler, se mettre à l’intérieur d’une personne simple, puis se révéler à travers cette personne simple, en accomplissant ce qu’Il a promis pour ce temps.

           « LA SIMPLICITÉ DE DIEU. »

Regardez, la Dispensation de la Grâce… Regardez, le sacrifice de l’expiation pour le péché de l´être humain, pour racheter l’homme, c’est par un instrument simple appelé Jésus ; la plus grande Œuvre de Dieu sur la Terre, l’Œuvre de Rédemption sur la Croix du Calvaire.

Et puis le début de l’Église que Christ a commencé par le Saint-Esprit au jour de la Pentecôte avec les gens simples aussi : les pêcheurs, les agriculteurs, les femmes au foyer aussi, c’est avec cent vingt croyants en Christ que l’Église est née le jour de la Pentecôte, puis se sont ajoutés à l’Église des milliers de personnes simples ; et ceux qui avaient fait des études sont également devenus des gens simples.

Celui qui veut voir Dieu voilé et dévoilé, qui a accompli ce qu’Il a promis pour le temps dans lequel vit la personne, il faut Le chercher de manière simple, sinon vous ne Le trouverez pas. Dieu dans la simplicité voilant et se dévoilant à Son peuple.

« Personne n’a jamais vu Dieu, le Fils unique, qui est dans le sein du Père, lui, l’a fait connaître. »[Jean 1:18]

Regardez, en termes plus simples, personne n’a jamais vu Dieu le Père. Christ, l’Ange de l’Alliance, Le lui a fait connaître, L'a fait connaître à Abraham, Adam, Abel, Seth, et à tous ces hommes de Dieu, Noé, Abraham, Moïse, les prophètes, les juges et les prophètes, Élie... ; et cependant, Élie, nous ne savons pas l’histoire d’Élie, qui étaient ses parents, s’il a étudié ou non, mais c’était Dieu en Élie, voilé dans le prophète Élie et révélé à travers le prophète Élie.

Ensuite Élisée avec une double portion ; nous trouvons Dieu en lui, étant le voile de chair de Dieu pour ce moment, pour se voiler et se révéler à travers le prophète Élisée. Et ainsi de suite nous trouvons la forme simple de Dieu pour se voiler et se révéler aux êtres humains.

Il a toujours été ainsi et ainsi sera pour ce temps de la fin.

Ce sera Dieu à travers Christ, l’Ange de l’Alliance, qui se voile dans un être humain, et qui fait connaître les choses toujours, lesquelles vont se produire, les fait connaître à l’avance. « Car le Seigneur Dieu ne fera rien sans révéler ses secrets à Ses serviteurs Ses prophètes. » Amos, chapitre 3, verset 7.

Aussi Amos, chapitre 8, verset 11 au 12, nous dit qu’il y aura la faim et la soif, pas faim et soif de pain et d’eau, mais d’entendre la parole de Dieu ; et la Parole de Dieu vient, toujours par des lèvres humaines, par un prophète, un homme, dans lequel Dieu se voile, et à travers lui se révèle et parle à son peuple.

Une fois que le prophète Élie au chapitre 17 du premier livre des Rois dit : « Il n’y aura pas de pluie ou même de la rosée sur terre, sauf à ma parole. »

C’est parce que la parole d’Élie n’était pas sa parole, c’était la Parole de Dieu, Dieu qui parlait par Son Esprit à travers le prophète Élie, lequel montrait à Élie par vision les choses que Dieu allait faire, et Élie a été l’instrument de Dieu pour accomplir toutes ces choses.

C'est pour cela que lorsqu’il effectua tout pour la préparation de l’autel et du bœuf ou de veau, le bœuf en morceaux sur l’autel, pour l’offrir à Dieu, il a demandé à Dieu de répondre par le feu et qu’il avait tout fait selon la façon dont Dieu lui avait montré.

Donc, nous trouvons les prophètes agissant selon la vision que Dieu donne à chaque occasion. Ils se réservent le droit de divulguer si Dieu le leur a montré ou non, et comment Il le leur a montré, pour empêcher qu’il y ait des imitateurs.

Nous avons vu comment Dieu travaille, nous avons vu comment Dieu accomplit ce qu’il a promis à chaque temps, et nous avons vu comment Dieu parle au peuple, Dieu parle toujours à travers Son Esprit par les prophètes. Zacharie, chapitre 7, versets 11 au 12, dit :

           « Mais ils refusèrent d’être attentifs, ils eurent l’épaule rebelle, et ils endurcirent leurs oreilles pour ne pas entendre.

           Ils rendirent leur cœur dur comme le diamant, pour ne pas écouter la loi et les paroles que l’Éternel des armées leur adressait par son esprit, par les premiers prophètes… »

          Comment a envoyé Dieu Sa Parole à son peuple ? Par son Esprit à travers d’un prophète. Et dans Hébreux chapitre 1 nous dit :

         « Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes… »

          À travers qui Dieu a-t-il parlé dans le passé ? À travers les prophètes. C’est ainsi que Dieu parle toujours à son peuple, que ce soit dans l’Ancien Testament, l’Ancienne Alliance ou la Nouvelle Alliance, le Nouveau Testament au milieu des êtres humains.

         « ... Dans ces derniers jours, nous a parlé par son Fils (c’est-à-dire à travers Jésus-Christ), qu’il a établi héritier de toutes choses, par qui aussi il a fait l’Univers... »

Qui est-ce l’héritier de toute la Création ? Jésus-Christ. Et les croyants en Christ sont cohéritiers avec Christ. Et par qui a créé Dieu toutes choses ? Par Jésus-Christ.

         « ... Qu’il a établi héritier de toutes choses, par qui aussi il a fait l’Univers... »

         Voici l’origine de l’univers. Il est dans la Bible, depuis des milliers d’années.

         « ... et qui, étant le reflet de sa gloire et l’empreinte de sa personne (voyez-vous ? Christ est l’image même de la substance de Dieu) et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts ».

Qui soutient toutes ces choses par la parole puissante ? Christ. Ou plus clairement : Dieu à travers Christ, parce que Dieu est en Christ dans toute Sa plénitude, pour cela, Il est à la droite de Dieu, à la droite de la puissance de Dieu.

C’est pour cela qu’Il a dit : « Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. » (Matthieu, chapitre 28, versets 16 au 20.) C’est que toute la puissance de Dieu, Dieu l’a manifesté à travers Jésus-Christ.

          Paul nous dit aussi dans Colossiens, chapitre 2, verset 2 au 3 :

          « ... Afin qu’ils aient le cœur rempli de consolation, qu’ils soient unis dans la charité, et enrichis d’une pleine intelligence pour connaître le mystère de Dieu, savoir Christ, mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science. »

           Et aussi dans Colossiens chapitre 1, verset 12 et la suite, dit :   

          « … Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le Royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés... »

Nous avons été délivrés, sortis du royaume des ténèbres, et où sommes-nous placés ? Dans le Royaume du Bien-aimé Fils de Dieu, Jésus-Christ, et par conséquent, nous sommes appelés à vivre selon les Lois du Royaume de Christ.

            « Il est l’image du Dieu invisible... »

En parlant de Christ on dit : « Il est l’image... » l’image est le corps angélique, le Saint-Esprit, le Corps Théophanique, la Parole qui était avec Dieu, qui a créé toutes choses.

           « Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. »

Dans Jean chapitre 1, verset 18, dit : « Personne n’a jamais vu Dieu, le Fils unique... » Maintenant, il dit : « Fils unique », quand on dit unique, il n’y a pas d’autres enfants. Mais il y a beaucoup d’enfants de Dieu, mais qui viennent à travers Christ, le second Adam. Cela est la forme dont les autres enfants de Dieu, qui étaient dans l’esprit de Dieu, doivent venir.

           « Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et celles de la terre, les visibles et les invisibles, trônes, ou seigneuries, ou principautés, ou pouvoirs : toutes choses ont été créées par lui et pour lui ».

Et si toutes choses ont été créées par Lui, par Christ (l’Ange de l’Alliance, le Saint-Esprit, le Corps céleste de Dieu, Corps théophanique de Dieu, la Parole qui était avec Dieu et qui était Dieu) : Il n’y a rien de création, qui n’a pas été créé par Christ, la Parole qui était avec Dieu et qui était Dieu.

Et qui est-ce qui dit qu’il n’y a rien - aucune autre chose qui n’a pas été créée par Christ, par la Parole ? L’Écriture elle-même. Jean, chapitre 1, verset 1 et la suite dit :

            « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

Cela fut au commencement avec Dieu.

Toutes les choses par lui ont été faites (toutes les choses, quoi ? par lui ont été faites), et sans lui rien n’a été fait, il a tout créé (sans lui rien n’a été fait, sans lui rien n’a été créé, toutes choses ont été créées par Lui et pour Lui).

En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes ».

Et si tout a été amené à la vie par Lui, alors, en Lui était la vie.

Maintenant, il continue ici... cela a été... lisons ici dans Jean, chapitre 1, verset 1... nous avons lu jusqu’au verset 4. Et maintenant, nous continuons à lire dans Colossiens, chapitre 1, verset 17, Il dit, par la suite... et la dernière partie du verset 16 dit :

           « ... Tout a été créé par lui et pour lui. Et il est avant toutes choses (et il est celui qui a donné naissance à toute la Création, Il est l’origine de toute la Création)...

Et il est avant toutes choses (c’est pourquoi Il dit : “Avant qu’Abraham fût, je suis”), et toutes choses subsistent en lui.

            Et il est la tête du corps, qui est l’église... » 

Et maintenant, la Tête de l’Église, l’Époux ou Le Fiancé de l’Église est Jésus-Christ, et l’Église est Son Épouse, Sa Fiancée. Christ est le Second Adam et les croyants en Christ sont ceux qui forment l’Église du Seigneur Jésus-Christ. L’Église de Jésus-Christ est la seconde Ève, à travers laquelle Christ a de nombreux fils et filles de Dieu.

Dans la généalogie de Christ vers le haut, elle remonte jusqu’à : « Adam, fils de Dieu. » Et dans la généalogie de Christ vers le bas... pensez-y. Ceux de la dernière génération, ceux du Dernier Jour, qui sont-ils ? Je suis de cette génération. Et qui d’autre ? Chacun d’entre vous aussi.

Les générations de Jésus-Christ. Cela nous allons en parler dans une autre occasion, mais nous ne pouvons pas en parler ouvertement de choses qui sont là, très, mais très importantes. Et rappelez-vous que tout est reflété, représenté, dans les générations de Christ vers le haut.

            Ces générations sont les générations du premier Adam, toutes ces générations jusqu’à Christ, là sont représentés les générations d’après qui viendront de Christ jusqu’à nos jours, les générations du second Adam. Et là, il y a beaucoup de choses à connaître et à nourrir à notre âme, et d’acquérir beaucoup de connaissances, même le pourquoi nous sommes sur cette Terre et ce que nous étions avant de venir sur Terre, notre présent et notre avenir.

Par conséquent, ce thème sera pour une autre occasion, et on va en parler jusqu’où Dieu nous permettra de faire connaître, car il y a des choses sur ce thème qui devraient être laissées pour éviter des imitations.

David reflétait beaucoup le Christ : dans David a été reflété la Première Venue de Christ et la Seconde Venue de Christ, tout en simplicité.

Vous voyez, David était un homme simple, un berger, un homme selon le cœur de Dieu. Et un homme selon le cœur de Dieu est simple, humble, peu importe à quel point Dieu le place.

Même Dieu lui rappela, et même David se souvint de ce qu’il était avant d’être roi : un simple berger. Et un simple berger des moutons au poste du roi de tout Israël, c’est seulement un miracle divin. Laissons cela de côté, pour un moment, parce que le père de David Isaïe avait plus d’enfants. Nous verrons ici (si Dieu nous permet de parler un peu) que les fils d’Isaïe sont le type et figure de la Dispensation de la Grâce, car ils sont l’ombre, le type et la figure, où Dieu reflète les choses qui correspondent à la Dispensation de la Grâce.

Vous voulez en savoir plus ? Attendez jusqu’à la date que nous aurons cette leçon, parce que si je vous les dis maintenant, alors nous n’aurons pas à en parler plus tard. Nous allons le laisser pour une autre fois. Mais étudiez vous-mêmes sur ce thème dans la Bible et dans les messages du révérend William Branham. Étudiez sur les messages de révérend William Branham, dans le message : « Pourquoi la petite Bethléem ? » Et d’autres messages, comme « Shalom », « Pourquoi devait-il être berger ? » aussi. Et dans la Bible dans Samuel, d’abord Samuel, chapitre 16, il peut y avoir à étudier pour ce thème jusqu’à ce que nous aurons ce thème pour le traiter; et j’espère que ce soit d’ici donc n’allez pas le mettre pour aucun pays. Laissons ce sujet pour ici, où, si Dieu nous permet – jusqu’où Dieu nous permettra d'en parler, nous y parlerons.

              La vie de David reflétait la Première Venue de Christ et ce qui se passerait dans la Première Venue de Christ, et reflétait également la Seconde Venue de Christ et ce qui se passera à la Seconde Venue de Christ.

Donc, nous allons voir si dans un seul message ou dans une série de messages, nous pouvons avoir sur le sujet de David, Esaïe ou Isaïe et ses fils, qui sont les frères de David.

Si Dieu nous permet de parler beaucoup sur ce thème, j’espère que le Septième Sceau ne va pas être ouvert avant le temps, parce que tout est lié aux Septième Sceau, et le Septième Sceau est la Seconde Venue de Christ ; et David reflétait - en David Dieu reflétait la Première Venue de Christ et les souffrances qu’il devait endurer, et encore reflétait aussi les gloires qui suivraient, et reflétait la Seconde Venue de Christ. Comme Agneau premièrement et comme Lion deuxièmement. Nous allons nous arrêter par là.

Et n’oubliez pas que tout sera dans la simplicité, tout sera simple, et les simples comprendront. Ce sont les enfants : les simples. Rappelez-vous que les gens simples... le monde dit : « Ceux-là sont des enfants, » parce que ce sont des enfants ceux que le Christ a dit : personnes simples.

Que Dieu nous aide à être prêts pour la Seconde Venue de Christ, laquelle sera dans la simplicité, et viendra à son Église.

Il viendra d’abord à son Église et après à Israël. C’est l’Ange Puissant descendant du ciel dans Apocalypse 10, le Christ l’Ange Puissant, qui vient pour Son peuple, et tout sera dans la simplicité.

            « LA SIMPLICITÉ DE DIEU. »

S’il y a quelqu’un qui n’a pas encore reçu Christ comme Sauveur, il peut le faire dès maintenant, et je vais prier pour vous.

Et ceux qui sont dans d’autres pays, s’il y a des personnes qui n’ont pas encore reçu Christ comme Sauveur, vous pouvez le faire dès maintenant, et je vais prier pour vous pour que Christ vous reçoive dans Son Royaume, et ainsi, Christ vous assure votre avenir éternel avec Lui dans Son Royaume éternel, parce que nous voulons tous vivre éternellement.

Et la Vie éternelle dans Son Royaume quand Il viendra et ressuscitera les morts en Christ dans des corps glorifiés, et aux vivants, Il les transformera; la Vie éternelle avec Lui dans Son Royaume physiquement sera dans de corps jeunes, qui représenteront entre 18 et 21 ans, et des corps immortels, corps incorruptibles, des corps glorifiés comme le corps glorifié de Jésus-Christ notre Sauveur, qui est aussi jeune que quand il est monté au ciel.

Dans ce corps, la personne ne peut pas vieillir, elle n’a ni ride, ni faiblesses ou les infirmités de vieillesse, donc... et avec toute la Puissance de Dieu. C’est cette classe de corps qu’Il a pour moi, et qui d’autre ? Pour chacun de vous aussi.

Ils peuvent continuer à venir aux pieds de Christ ceux qui ne L’ont pas encore reçu comme Sauveur et sont ici présents ou dans un quelconque autre pays.

Dans d’autres pays, vous pouvez également continuer à venir aux pieds de Christ afin que Christ vous accueille dans Son Royaume, vous pardonne et par Son Sang vous purifie de tout péché, vous baptise du Saint-Esprit et du Feu, après que vous soyez baptisés dans l’eau en son Nom, et produise en vous la nouvelle naissance, et ainsi vous naissiez dans le Royaume de Christ.

Nous voulons tous vivre éternellement, et il y a une seule façon de la part de Dieu pour obtenir la Vie éternelle que notre âme désire tant.

Christ a dit : « Mes brebis entendent ma voix et me suivent, et je les connais, et je leur donne la vie éternelle et elles ne périront jamais. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous, et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. Moi et le Père nous sommes un. » [Jean 10:27-30]

Par conséquent, il est important que nous assurions notre vie éternelle future avec Christ dans Son Royaume éternel.

            Nous allons nous lever pour prier pour les gens qui sont venus aux pieds de Christ dans les différents pays en cette occasion.

            Avec nos mains levées vers Christ, vers le ciel, ceux qui sont présents et ceux des autres pays, et les yeux fermés :

 

Notre Père qui est aux cieux, dans le Nom de Jésus-Christ je viens à Toi avec toutes ces personnes qui sont en train de recevoir Christ comme seul et suffisant Sauveur. Je Te prie de les recevoir dans Ton Royaume, je Te prie de leur donner la Vie éternelle. Au Nom de Jésus-Christ. Amen.

Maintenant, répétez après moi cette prière, ceux qui sont venus aux pieds de Christ en cette occasion :

Seigneur Jésus, j’ai entendu la Prédication de Ton Evangile et Ta foi est née dans mon cœur.

Je crois en Toi de tout mon cœur. Je crois en Ta Première Venue. Je crois en Ton Nom comme le seul Nom sous le ciel donné parmi les hommes, par Lequel nous pouvons être sauvés. Je crois en Ta mort sur la Croix du Calvaire comme le Sacrifice de Pardon pour nos péchés.

Je reconnais que je suis un pécheur et que j’ai besoin d’un Sauveur, un Rédempteur. Je donne un témoignage public de ma foi en Toi et je Te reçois comme mon unique et suffisant Sauveur.

Je Te prie de me pardonner de mes péchés et purifie-moi par Ton Sang de tout péché, et baptise-moi du Saint-Esprit et du Feu après que je sois baptisé dans l’eau en Ton Nom, et produise en moi la Nouvelle Naissance.

Je veux naitre dans Ton Royaume, je veux vivre éternellement. Fais une réalité le salut que Tu as gagné pour moi sur la Croix du Calvaire. Je Te le prie en Ton Nom éternel et glorieux, Seigneur Jésus-Christ. Amen et amen.

Et maintenant, ceux qui sont venus aux pieds de Christ dans les différents pays me demanderaient : « Quand puis-je être baptisé ? »

            Le baptême d’eau est un commandement du Seigneur Jésus-Christ, qui a dit [Marc 16:15-16] :

            « Allez dans le monde entier, proclamez l’Évangile à toute créature.

Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné ».

            C’est aussi simple que cela.

Il y a seulement une des deux choses qui arrive à chaque être humain : croire et être sauvé (on reçoit la Vie éternelle) ou ne pas croire et être condamné. Il n’y a pas beaucoup pour choisir, il y a seulement deux choix et de ces deux, on choisi un : choisir à Christ pour la Vie éternelle, ou rejeter Christ et perdre l’opportunité de la Vie éternelle. Il est donc ainsi dans la Dispensation de la Grâce.

Ainsi, recevoir Christ comme notre unique et suffisant Sauveur est la plus grande bénédiction qu’une personne peut recevoir, c’est l’étape la plus importante qu’une personne peut prendre dans sa vie, la plus importante. Il n’y a pas d’autre étape importante que de recevoir Christ comme seul et suffisant Sauveur, parce qu’elle vous place dans la Vie éternelle avec le Christ dans Son Royaume éternel.

Christ a ordonné le baptême d’eau dans Son Nom : Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, qui est : SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST. Car en lui demeurait toute la plénitude de Dieu : Père, Fils et Saint-Esprit. Et maintenant tout le monde peut avoir la Vie éternelle par Christ notre Sauveur.

Maintenant, rappelez-vous, le baptême d’eau n’ôte pas le péché, l’eau n’a pas le pouvoir d’enlever les péchés, le baptême d’eau est typologique et est un commandement du Seigneur Jésus-Christ.

Quand une personne reçoit Christ comme Sauveur, elle meurt au monde, et lorsque le ministre la plonge dans les eaux du baptême, typologiquement, symboliquement elle est enterrée, et quand il la lève des eaux du baptême, elle est ressuscitée à une vie nouvelle, une Vie éternelle avec le Christ dans Son Royaume éternel.

C’est que dans le baptême d’eau la personne est identifiée avec Christ dans Sa mort, Son ensevelissement et Sa résurrection, pour cela, c’est très important le baptême d’eau au Nom du Seigneur Jésus-Christ, pour nous identifier avec Christ dans Sa mort, Son ensevelissement et Sa résurrection.

            Alors, vous pouvez être baptisés et que Christ vous baptise du Saint-Esprit et du Feu et produise en vous la Nouvelle Naissance, et nous continuerons à vivre pour toujours avec le Christ dans Son glorieux Royaume.

           Continuez à passer une bonne journée remplie de Bénédictions de Jésus-Christ notre Sauveur.

           Je vous laisse avec le révèrent José Benjamin Perez pour continuer, et dans chaque pays, je laisse au ministre correspondant, pour qu’il vous indique comment faire pour être baptisé dans l’eau ceux qui ont reçu Christ comme Sauveur.

          Que Dieu vous bénisse tous, et vous prospère spirituellement et matériellement, et vous utilise beaucoup dans son travail en cette fin des temps. Au Nom du Seigneur Jésus-Christ. Amen.

        Continuez à passer une bonne journée remplie de bénédictions de Christ notre Sauveur.

 

 

                                             « LA SIMPLICITÉ DE DIEU. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Note aux lecteurs

 

Il est de notre intention de faire une traduction fidèle et exacte de ce Message, tel qu’il fut prêché. Donc, toute erreur ou faute est strictement erreur d’écoute, de transcription ou de traduction et non une erreur du Message ou du Messager.

Le contenu du texte de cette Conférence peut être vérifié sur l’original enregistré audio, vidéo ou écrit en espagnol.

 

 

 

 

Retrouvez-nous

Carretera No.1 Km 54.5
Barrio Monte Llano
Cayey, Puerto Rico
00736

Twitter