ImprimirImprimir

Bonjour chers amis et frères présents et ceux qui sont à travers le satellite Amazonas et par internet dans les différents pays. C’est un grand privilège pour moi d’être parmi vous en cette occasion, ici, à Washington, pour partager avec vous quelques moments de communion autour de la Parole de Dieu et Son Programme correspondant à cette fin des temps.

 

Mes félicitations et compliments au révérend Gian del Corto, qui fête son anniversaire au cours de ces jours ; coordinateur de l’Ambassade Mondiale d’Activistes pour la Paix au Brésil. Joyeux anniversaire, Gian, et mes salutations à ta femme aussi. Mes salutations pour Yubelly Quinonez, épouse d’Ariel Cerrud, le coordinateur au Panama. Que Dieu te bénisse Yubelly et qu’Il t’utilise grandement dans le Programme Divin correspondant à ce temps de la fin.

 

Mes salutations spéciales au missionnaire Miguel Bermudez Marin et son épouse Ruth et tous ceux qui travaillent avec lui dans le Programme Divin. Miguel, le coordinateur international.

 

Mes salutations à José Benjamin Perez, ministre là-bas à Porto Rico, qui est connecté avec l’Église de Porto Rico à cette transmission.

 

Pour cette occasion, nous avons le thème : LE FILS DE L’HOMME. Les quatre titres de Fils que Christ, le Messie, l’Oint, le Christ en a. Vendredi, nous essayerons de faire un résumé des quatre titres de « Fils », et dimanche prochain, nous parlerons du thème : « Roi des rois et Seigneur des seigneurs ».

 

Nous serons à Porto Rico le dimanche et le samedi aussi, pour parler de ces thèmes lesquels sont d’actualité, sont les thèmes d’actualité du Programme Divin, qui correspondent à ce temps final.

 

Maintenant, nous cherchons dans nos Bibles, dans Matthieu, chapitre 16, verset 26 et la suite. Nous allons lire à partir du verset 24. Le chapitre 16, versets 24 à 28, de Matthieu, où il est dit :  

« Alors Jésus dit à ses disciples : Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suit.

Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera.

Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme ? ou, que donnerait un homme en échange de son âme ? (Quelle récompense donnera l’homme pour son âme ?)

Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges ; et alors il rendra à chacun selon ses œuvres.

Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point, qu’ils n’aient vu le Fils de l’homme venir dans son règne. »

 

Que Dieu bénisse nos âmes par Sa Parole et nous permette de La comprendre. Notre thème pour aujourd’hui est : « LE FILS DE L’HOMME ».

 

Nous avons vu dans l’Écriture que Christ possède de différents titres de « Fils » : Il a le titre de Fils de Dieu, Fils d’Abraham, Fils de David et Fils de l’Homme.

 

Comme Fils d’Abraham, Il est l’héritier de toute la terre, tout le territoire que Dieu a promis à Abraham, tout le territoire de Canaan : la terre promise. C’est pour cela que le Messie est un descendant d’Abraham, pour être l’héritier de tout ce que Dieu a promis à Abraham de lui donner comme héritage.

 

Rappelez-vous que Dieu peut donner tout ou une partie d’un territoire ou toute la planète Terre à celui qu’il veut, car l’Écriture dit : « À l’Éternel la terre et ce qu’elle renferme, le monde et ceux qui l’habitent ». (N.D.E. Psaumes 24 : 1) C’est-à-dire que tout appartient à Dieu et donc Il le donne à celui à qui Il veut, Il le donne, mais il faut être un héritier.

 

Nous avons aussi… Cela est l’octroi réel ; nous avons le Seigneur comme Fils de David. Chaque titre de « Fils » a un héritage. Comme Fils de David, Christ est l’héritier du Trône et le Royaume de David. Rappelons-nous quand l’Ange Gabriel est apparu à la vierge Marie dans Luc, chapitre 1, verset 26 et la suite, où l’on dit :

« Au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,

auprès d’une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie.

L’ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi.

Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation.

L’ange lui dit : Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu.

Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus.

Il sera grand et sera appelé Fils du Très Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père.

Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin. »

 

Ce sont les paroles de l’Ange ou Archange Gabriel à la vierge Marie ; qu’elle allait avoir un fils par l’œuvre et la grâce du Saint-Esprit. La première et la seule femme au monde qui a eu un enfant sans avoir des relations avec un homme, sinon par l’œuvre du Saint-Esprit ; laquelle emmène des fils et filles de Dieu.

 

C’était la façon par laquelle Adam et Ève devraient recevoir des enfants là-bas au temps d’Éden, mais cette façon fut altérée, et c’est pour cela que nous sommes venus avec une vie temporaire, pour vivre un certain temps et confirmer nos places dans la vie éternelle en recevant Christ comme notre Sauveur, afin qu’Il nous donne la vie éternelle. Et ainsi, être descendants de Dieu par Christ, notre frère aîné, le Premier-né entre tous Ses frères.

 

Ici, nous avons vu la promesse que Christ, le Messie, est l’héritier du Trône et Royaume de David. Donc, Dieu donnera le Trône de David et le Royaume de David au Messie-Prince, au Prince de Paix, qui est le seul qui peut apporter la Paix permanente à Israël. Voilà le secret de la paix pour Israël, et pour toute l’humanité.

 

Comme le Fils de David, nous avons vu l’héritage qui correspond au Seigneur, au Messie.

 

Après, nous avons aussi le titre de Fils de Dieu. Avec le titre de Fils de Dieu, Il est l’héritier du Ciel et de la Terre. Pour cela, lorsqu’Il est mort et ressuscité, c’est accompli ce qu’Il avait dit dans Matthieu, chapitre 26, versets 64 (pour ne pas lire beaucoup). « Jésus lui répondit : Tu l’as dit… » Lisons le verset 63 aussi :

« Jésus garda le silence. Et le souverain sacrificateur, prenant la parole, lui dit : Je t’adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu.

Jésus lui répondit : Tu l’as dit. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l’homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel. »

 

Christ savait qu’Il allait s’asseoir sur le Trône de Dieu, cela signifie s’assoir à la droite de Dieu. Celui qui est assis sur le trône est celui qui a le pouvoir du royaume. Alors, Il est l’héritier du Ciel et de la Terre, Il est le Roi du ciel et de la terre, c’est pour cela que Christ est au-dessus de toutes les armées célestes, elles sont toutes soumises à Lui.

 

Comme Fils de Dieu, Il a été par le Saint-Esprit au milieu de Son Église d’âge en âge. Il est l’Ange de l’Alliance ; et l’Ange de l’Alliance est le corps théophanique de Dieu, le Saint Esprit, souvenez-vous qu’un esprit est un corps d’une autre dimension.

 

Comme Fils de Dieu, dans les étapes de l’Église, c’est-à-dire, dans la dispensation de la Grâce au milieu du christianisme, Il s’est manifesté depuis le jour de la Pentecôte jusqu’aujourd’hui comme Fils de Dieu.

 

Après, nous avons le titre de Fils de l’Homme. Ceci est un titre d’un prophète ; à chaque fois que le Fils de l’Homme est manifesté, il sera toujours un prophète. C’est pour cela que lorsque Dieu parle à Jérémie, à Ezéchiel, à Daniel ou aux autres, Il pouvait leur dire : « Fils de l’Homme, écoute. Fils de l’Homme, parle. Fils de l’Homme, mange ce livre », car le titre de Fils de l’Homme est un titre de prophète. Gardez toujours cela à l’esprit pour que lorsque Dieu nous permettra de comprendre pleinement, nous sachions à quoi Il fait référence la promesse de la Venue du Fils de l’Homme.

 

Christ a dit que le Fils de l’Homme vient avec Ses anges ; Matthieu, chapitre 24, versets 30 à 31.

« Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire.

Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre. »

 

Là, les élus sont les 144 mille Hébreux, douze milles de chaque tribu, lesquels apparaissent dans l’Apocalypse, chapitre 7, versets 1 et la suite ; et Apocalypse, chapitre 14, verset 1 et la suite. Ce sont les élus de Dieu du peuple hébreu, qui seront appelés en ce temps de la fin dans et sous la manifestation du Fils de l’Homme.

 

C’est pour quoi il est promis au temps de la fin, la manifestation des Anges du Fils de l’Homme qui sont les ministères de Deux Oliviers, les ministères de Moïse et Élie, d’Apocalypse, chapitre 11, versets 1 à 14 ; lesquels apparaissent dans Zacharie, chapitre 4, versets 11 à 14, comme les deux Oliviers qui sont devant la présence du Seigneur, lesquels sont les ministères de Moïse et d’Élie d’Apocalypse, chapitre 11, versets 1 à 11.

 

Ceux-là sont les Deux Oliviers et les Deux Chandeliers qui sont devant Dieu. Ce sont les symboles qui ont un rapport avec la manifestation final de Dieu au milieu de Son Église et au milieu du peuple hébreu en ce temps de la fin.

 

Comme le Fils de l’Homme, qu’est-ce qu’Il hérite ? Quel est l’héritage ? Cela nous intéresse, car Paul a dit dans Romains, chapitre 8, versets 14 et la suite ; que nous sommes héritiers de Dieu et cohéritiers avec Christ, Jésus notre Seigneur. Alors, nous voulons savoir quel est l’héritage dont nous sommes héritiers en tant que fils de Dieu, et quel est l’héritage dont nous sommes cohéritiers avec Christ. Parce que Christ en tant que Fils de Dieu, Il est l’héritier de toutes les choses, mais les croyants en Christ sont les cohéritiers avec Christ, de quoi ? De toutes les choses aussi.

 

C’est pour cela qu’ils sont mentionnés dans Apocalypse, chapitre 1, aussi dans le chapitre 5 et chapitre 20 ; ils sont comme des rois et prêtres… Aussi, dans Première de Corinthiens, chapitre 2. Je vais vous donner la cite biblique exacte dans Premier de Corinthiens… C’est important que nous sachions ce que Dieu nous a donné, c’est important que nous sachions quel est notre héritage, Premier de Corinthiens, chapitre 6, verset 2 et la suite, dit :

« Ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde ? Et si c’est par vous que le monde est jugé, êtes-vous indignes de rendre les moindres jugements ?

Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges ? Et nous ne jugerions pas, à plus forte raison, les choses de cette vie ? »

 

Voyez, les croyants en Christ, avec Christ, qui est le Juge Suprême, lequel Dieu a mis comme Juge des vivants et des morts… Il est le Juge Suprême de la Cours Suprême Divine ; et cette Cours Suprême, les croyants en Christ y appartiennent en tant que juges, car ils vont juger le monde et les anges aussi.

 

Dans des mots plus clairs ; le pouvoir judiciaire du Royaume de Dieu appartient à tous les croyants en Christ comme juges ; ils sont membres du pouvoir judiciaire, c’est pour cela qu’ils pourront juger. Une personne ne peut pas juger si elle n’est pas juge, elle ne peut pas juger le monde ni juger les anges. Christ est le Juge Président de la Cours céleste, où Dieu Lui a placé pour être Juge des vivants et des morts.

 

Parce qu’il est le Fils de l’Homme, Dieu Lui a placé comme Juge. Dans le chapitre 5… Chapitre 5 de Jean, on nous dit en étant que Fils de l’Homme… Nous allons le chercher pour que vous puissiez voir. Chapitre 5, verset 27 de Jean dit :

« Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme. »

 

On nous dit aussi que le Père ne juge personne, sinon que le Fils fait le jugement, car Il est le Fils de l’Homme.

 

Comment Dieu va-t-il juger l’humanité ? Par Christ, qui est le Juge Suprême mis par Dieu pour juger les vivants et les morts. Donc, Il changera d’agneau à lion, du Grand Sacrificateur à Juge, afin d’accomplir cette œuvre.

 

C’est pour cela que le Psaume 2…, voyons ce qu’on nous dit. Psaume 2, verset 6 et la suite, dit :

 

« C’est moi qui ai oint mon roi Sur Sion, ma montagne sainte !

Je publierai le décret ; L’Éternel m’a dit : Tu es mon fils ! Je t’ai engendré aujourd’hui.

Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, Les extrémités de la terre pour possession ; »

 

Ici, nous voyons que Dieu donnera tous les pays, toutes les extrémités de la Terre. C’est que, comme Fils de l’Homme, Christ est l’héritier de toute la planète Terre avec tout ce que contient la planète Terre, avec toutes les nations, avec tous les êtres humains, avec tous les animaux ; avec tout ce que renferme la planète Terre.

 

Il dit : « Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, Les extrémités de la terre pour possession ; »

 

Rappelez-vous qu’Adam a perdu l’héritage, et pour cela le Titre de propriété, le Livre scellé avec les sept sceaux, qui est le Titre de propriété de l’Héritage Divine ; ce livre est retourné à la droite de Dieu ; et dans Apocalypse, chapitre 5, nous le trouvons à la droite de Dieu ; et Christ comme lion le réclame. Il prend le Livre, l’ouvre dans le Ciel, dans le chapitre 6 d’Apocalypse et la suite ; et ensuite, dans Apocalypse 10. Il l’apporte ouvert sur la Terre et le donne a un homme. Christ, l’Ange Puissant, qui descend du Ciel en clamant comme rugit un lion, en parlant comme un lion… (Pas comme un agneau, mais comme un lion, et par conséquent comme un Juge), Il le donne à un homme représenté par Jean l’apôtre, qui représente aussi l’Église du Seigneur Jésus-Christ et tous Ses messagers qui l’Église du Seigneur Jésus-Christ allait recevoir.

 

Alors, le Livre a été reçu, ouvert et mangé par Jean, parce que la Parole vient aux prophètes, il est parlé d’un prophète sur la Terre qui recevra ce Titre de Propriété et le mangera ; et ensuite, dans Apocalypse 10, il est dit ici : « Il faut que tu prophétises de nouveau sur beaucoup de peuples, de nations et de langues. » Et après, dans Apocalypse 11, commence le ministère prophétique pour prophétiser les choses qui vont arriver pendant la grande tribulation.

 

Et ici, nous avons le ministère prophétique des Deux Oliviers se manifestant au temps de la grande tribulation, en apportant la Parole, et donnant à connaître les jugements divins qui vont arriver sur la planète Terre.

 

« Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage… »

 

Rappelez-vous que celui qui a le Titre de propriété, d’une propriété, est le propriétaire légal de cette propriété ; et le Titre de propriété n’est pas seulement pour la planète Terre, mais aussi pour toute la Création. C’est le Livre scellé avec les Sept sceaux, c’est le Titre de propriété de la vie éternelle où sont écris les noms de tous les fils et filles de Dieu ; ils sont dans la partie, la section, du Livre de la Vie de l’Agneau.

 

Ceux-là sont les brebis du Père, lesquelles Il a données à Christ, le Bon Berger, pour les chercher et les emmener à la Bergerie, et leur donner la vie éternelle. C’est pourquoi Il a recommandé de prêcher l’Évangile à toute créature, « Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. » [Marc 16:15-16]

 

Qui est-ce qui croira ? Les brebis du Père qui ont été données à Christ pour qu’Il les cherche et les donne la vie éternelle. C’est pour cela que Christ a dit : « Je suis venu chercher et sauver ce qui était perdu. » Donc, Il est venu me chercher et à qui d’autre ? Chacun de vous aussi.

 

Rappelez-vous que vous êtes venus à Christ parce que Dieu vous est appelé. L’être humain ne cherche pas Dieu ; c’est Dieu qui cherche l’être humain. « Je suis venu chercher et sauver ce qui est perdu. » Voyez-vous ? C’est pour cela que Christ est venu. Il a dit : « Mes brebis entendent ma voix et me suivent, et je les connais, et je les donne la vie éternelle ; et ils ne périront jamais. Mon Père qui me les a donnés et plus grand que tous, et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. » C’est-à-dire que la personne qui est écrite dans le Ciel, dans le Livre de la Vie de l’Agneau, ne peut pas se perdre. Ceux-ci sont les fils et filles de Dieu, auxquels Dieu a pensé avant la fondation du monde.

 

Quelquefois, lorsque quelqu’un nous dit : « J’ai pensé à toi, il y a un certain temps. » Nous disons : « Que c’est bien que quelqu’un ait pensé à moi ! » Combien plus, savoir que Dieu a pensé à chacun de nous depuis l’éternité. Il a pensé… nous étions dans la pensée divine.

 

C’est comme un être humain... lorsqu’une personne pense, un jeune pense, et dit : « J’aimerais avoir des enfants, un fils et une fille », c’est presque toujours ce qu’ils veulent, le couple ; après quand ils se marient (replissant les conditions de la façon biblique : ils se marient), et ils ont les deux enfants, un garçon et une fille. Les parents peuvent leur dire : « Nous avons pensé avoir seulement deux enfants, un garçon et une fille, et vous êtes ceux qu’on voulait. » Ces enfants alors se sentent heureux en disant : « Papa et maman ont pensé à moi, ont pensé à m’emmener à cette planète Terre. Gloire à Dieu parce qu’ils ont pensé à moi. »

 

Et gloire à Dieu parce qu’Il a pensé à nous, pour nous apporter à l’existence de la vie. Pour ainsi, être sur la Terre, pour faire contact avec la vie éternelle et confirmer nos places dans cette vie avec Christ, pour vivre avec Lui dans Son Royaume, pour combien de temps ? Pour toute l’éternité.

 

Rappelez-vous que l’élu ne peut pas se perdre, car il était dans la pensée éternelle de Dieu ; et quand Christ était sur la Terre, nous étions avec Lui.

 

Maintenant, comment expliquer cela ? Comment peut-on le comprendre ? Si vous avez un arbre d’avocats ou un arbre de mangues, vous pouvez dire : « J’avais dans ma main cet arbre d’avocats ou cet arbre de mangues avec tous les avocats ou mangues qu’il a maintenant. » On vous dira alors : « Vous êtes fou. » Comment est-ce possible ? Lorsqu’il tenait la semence. Dans la semence se trouve le potentiel. Il y avait les racines, il y avait l’arbre avec ses branches et ses fruits, qui sont comme les fils ; les fruits.

 

Christ est l’Arbre de la Vie. Nous étions en Christ, l’Arbre de la Vie ; et donc, nous sommes apparus durant le temps correspondant. Où est-ce ? Manifestés dans l’Église du Seigneur Jésus-Christ.

 

Rappelez-vous que Christ a dit : « Je suis le cep, vous êtes les sarments. » [Jean 15:5]

 

C’est-à-dire que nous appartenons à Christ, nous faisons partie de Christ. Lorsqu’Il était ici sur Terre, nous étions avec Lui ; comme des attributs qui seraient manifestés plus tard en forme d’être humain. Ainsi comme l’arbre avait ses fruits dans la semence, Christ est la semence de Dieu, au moyen de laquelle viendraient tous les fils et filles de Dieu a et avec la vie éternelle. Nous ne nous souvenons de rien, mais nous savons que nous étions avec Lui.

 

Regardez, le corps de l’être humain était dans le père ; et avant d’être dans le père, il était dans le grand-père ; et avant ça, dans l’arrière-grand-père.

 

L’apôtre Paul en Hébreux, chapitre 7, en parlant de Lévi, dit que lorsqu’Abraham payait sa dîme à Dieu, Lévi payait sa dîme aussi, car il était dans les lombes d’Abraham. C’est-à-dire que la vie surgit de la quatrième génération avant la personne ; Lévi était déjà dans les lombes d’Abraham. C’est ce que nous dit la Bible, Saint-Paul nous le dit. Et ainsi, il vient des lombes d’Abraham aux lombes d’Isaac, des lombes d’Isaac aux lombes de Jacob et des lombes de Jacob à la naissance, devenant Lévi.

 

Et nous étions en Dieu éternellement. Nous venons de l’éternité. Et nous sommes venus pour confirmer nos places avec Christ dans la vie éternelle. Cette planète est où nous confirmons notre place dans la vie éternelle.

 

Maintenant, l’Écriture dit aussi : « Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire. » [Jean 6:44] Si le Père ne l’attire pas, il ne viendra pas.

 

« Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. » Les brebis que le Père a données à Christ sont ces personnes qui sont écrites dans le Ciel, dans le Livre de la Vie de l’Agneau ; qui, lorsqu’ils comprennent qui ils sont, remercie Dieu pour la bénédiction et privilège d’être un fils ou fille de Dieu. Ce sont les fils et les filles de Dieu ; et alors ils sont la famille de Dieu. Et Dieu est le Roi des Cieux et de la Terre ; et Ses fils sont des rois, des sacrificateurs et des juges ; ils sont la Royauté, les membres de la Royauté céleste.

 

Rappelez-vous que ceux qui appartiennent à la royauté sont les descendants du roi et de la reine. Et ce sont les croyants en Christ ; c’est pour cela que l’Église est la Reine et Christ est le Roi, et Ses fils sont des princes et des princesses. C’est important que nous sachions ce que nous sommes dans la présence de Dieu. Nous ne sommes pas rien, nous sommes des membres de la Royauté.

 

Christ comme Fils de l’Homme, nous dit dans Romains, chapitre 4, quelque chose de très important. Chapitre 4, verset 12 à 13… verset 13 dit :

 

« En effet, ce n’est pas par la loi que l’héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa postérité, c’est par la justice de la foi. »

 

La descendance d’Abraham, Christ, héritier de quoi ? Du monde entier. Donc, nous sommes cohéritiers avec Christ du monde entier aussi. « Votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume », dit Christ. [Luc 12:32] « Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre ! » [Matthieu 5:5]

 

Toutes ces bénédictions sont promises pour les croyants en Christ comme cohéritiers de Dieu, cohéritiers avec Christ, héritiers de Dieu et cohéritiers avec Christ, notre Seigneur.

 

En tant que Fils de l’Homme, nous avons vu qu’Il est l’héritier du monde. C’est pourquoi on dit en Isaïe, chapitre 9… Chapitre 9 d’Isaïe, verset 6 à 7, on nous dit :

« Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule ; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

Donner à l’empire de l’accroissement, Et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l’affermir et le soutenir par le droit et par la justice, Dès maintenant et à toujours : Voilà ce que fera le zèle de l’Éternel des armées. »

 

Ce Royaume du Messie couvrira ces titres de Fils de l’Homme. Comme Fils de David, Il régnera sur Israël, il s’assoira sur le Trône de David. C’est ainsi que le Royaume de David sera rétabli. Jérusalem sera la capitale de ce Royaume ; et de là, Il gouvernera, régnera, sur tous les pays ; et la paix viendra de Jérusalem : la Ville de Paix, la Ville de Dieu.

 

Le Royaume du Messie, duquel tous les prophètes ont parlé, est le seul espoir d’un gouvernement qui amène la paix permanente pour la famille humaine. C’est pour cela que le seul espoir pour l’humanité est la Seconde Venue de Christ ; il n’y a pas d’autre espoir pour l’être humain.

 

Le Fils de l’Homme est promis qu’Il viendra, qu’Il sera révélé, manifesté dans ce temps final. Il a été montré sur le Mont de la Transfiguration, dans le chapitre 17 de Matthieu ; Il s’est transfiguré devant Pierre, Jacob et Jean, et à chaque côté de Jésus, Moïse et Élie, qui sont les Anges du Fils de l’Homme qui sont envoyés pour appeler et réunir les 144 mille Hébreux. Ce sont les ministères de Moïse et Élie se répétant dans le Dernier Jour pour appeler et réunir 144 mille Hébreux, Ils ne sont pas Moïse et Élie littéralement, sinon leurs ministères étant répétés.

 

Christ, le Fils de l’Homme, l’héritier de la Terre, sait qu’Il le fera comme Il le fera pour établir Son Royaume dans la Terre et amener la paix et le bonheur à l’être humain.

 

L’événement le plus grand promis pour ce temps final est la promesse de la Venue du Fils de l’Homme ; se rappelant que c’est un titre du prophète. C’est le temps final et par conséquent, c’est le temps pour la Venue, la manifestation du Fils de l’Homme, pour la manifestation de Dieu dans le Dernier Jour, où Il accomplira les promesses qu’Il a fait à Son Église.

 

Donc soyons prêts avec nos vies bien arrangées devant Dieu, ayant reçu Christ comme Sauveur. Et si quelqu’un ne L’a pas encore reçu, c’est important qu’il le fasse le plus tôt possible, car nous sommes déjà dans la fin des temps, où d’un moment à l’autre, Christ complétera Son Église et après Il fermera la porte ; comme le montre Christ dans la parabole des dix vierges : où l’Époux est venu, et celles qui étaient prêtes sont entrées avec Lui aux Festins et la porte a été fermée.

 

Aussi… Ceci est dans Matthieu 25, chapitre 25. Et dans Luc, chapitre 13, verset 21 à 27, Il nous parle aussi sur lorsque le Père de famille se lève et ferme la porte… C’est-à-dire que la porte va être fermée, la porte de la Dispensation de la Grâce sera fermée d’un moment à l’autre. Quand Christ aura complété Son Église, Il finira son œuvre de Grand Sacrificateur dans le Ciel et se convertira dans le Lion de la tribu de Juda, Roi des rois et Seigneur des seigneurs, pour effectuer Son Œuvre de Réclamation, prenant le Titre de Propriété et réclamant ce qu’Il a sauvé avec Son Précieux Sang. Soyons prêts, car nous sommes à la fin du temps.

 

Il y aura une grande manifestation de la part de Dieu, pareille que pendant les jours de Jésus, les jours des apôtres et les jours du révérend William Branham. Dans le révérend William Branham, il y a eu une manifestation du Fils de l’Homme. C’est-à-dire de Christ manifesté à travers un prophète œuvrant comme Il a œuvré il y a deux mille ans. Et le révérend William Branham dit que cela se reproduira, mais lorsque cela arrivera, il n’y a aura plus d’opportunité pour l’humanité. Ce sera la Troisième Étape, duquel le révérend William Branham a parlé en accord à ce que l’Ange lui a dit sur la Troisième Étape, et il lui a monté une Grande Tente-Cathédrale.

 

C’est-à-dire que nous allons voir, dans cette vision, nous allons voir dans son accomplissement, une grande manifestation du Fils de l’Homme ; car c’est la promesse pour les croyants en Christ pour le Dernier Jour : la Venue ou manifestation du Fils de l’Homme.

 

Christ a été avec Son Église tout le temps ; en se voilant et se révélant à travers différents messagers de Dieu. Dans son Église, parmi les Gentils, Il était dans le premier âge dans Paul, voilé dans Paul et révélé à travers Paul ; et ainsi de suite à travers tous les âges de l’Église se voilant et se révélant dans et par le messager de chaque âge. Ce sont des manifestations de Christ à travers Son Église, au milieu de laquelle Il a été depuis le jour de la Pentecôte.

Christ a dit : « Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. » Matthieu, chapitre 28, verset 20. Et Matthieu, chapitre 18, verset 20, dit : « Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. » Et Il utilise différents instruments, des messagers, et se manifeste en eux et à travers eux pour parler à son peuple, appeler et rassembler ses élus de chaque âge, et ainsi Il a rassemblé les élus de Son Église.

 

Dans ce temps de la fin, Il complétera Son œuvre, et les nombres des élus. Tel qu’un père de famille avec sa femme se disent : « jusque là, » ils n’ont plus de fils. Dieu complétera Son Église, Ses Fils et Filles, Il complétera la Royauté ; après Il fera les autres choses qu’Il doit faire, comme la résurrection des morts en Christ dans des corps glorifiés, et la transformation de nous qui vivons ; pour être tous égaux à Jésus-Christ : avec des corps glorifiés et jeunes pour toute l’éternité, paraissant l’âge de 18 à 21 ans.

 

Si quelqu’un n’apprécie pas cela, je l’apprécie ; et si quelqu’un n’a pas besoin de cela, j’en ai besoin ; car mon corps est temporaire, puisque le corps a seulement quatre rayons de lumière, lesquels s’épuisent, mais dans le corps nouveau, ils ne s’épuisent pas. Le nouveau corps restera vif et jeune pour toute l’éternité, car c’est un corps éternel et glorifié. Et ce sera le corps que Dieu a prédestiné, a choisi, pour vous et moi, pour l’avoir pour toute l’éternité. Le corps que nous avons est temporaire ; il a des problèmes, car ce n’est pas un corps parfait, c’est dans la permissive volonté de Dieu tandis que nous recevons le nouveau. Le nouveau corps est éternel, c’est celui que Dieu a dessiné, prédestiné pour tous nous, un corps comme celui du Seigneur Jésus-Christ, interdimensionnel.

 

Donc cette bénédiction-là pour les croyants en Christ est la plus grande de tous les temps. Il y a une fête qui attend pour les invités : « Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l’agneau. » [Apocalypse 19:9] J’ai été appelé et j’ai accepté l’invitation. Et qui d’autre ? Chacun de vous aussi.

 

Par conséquent, il nous attend une grande fête dans le Ciel, la fête la plus grande qui a été réalisée dans le Ciel, dans la Maison du Père Céleste ; qui est le Festin des Noces de l’Agneau, la réception des Noces de Christ avec Son Église. Ils nous attendent là-bas. Pour cela, nous devons être préparés et toujours travailler dans l’Œuvre du Seigneur.

 

Nous sommes dans le temps pour la manifestation du Fils de l’Homme. Nous l’avons vu dans Jésus, et aussi dans le révérend William Branham et nous la verrons de nouveau dans ce temps de la fin.

 

Pour cela, sous cette manifestation, nous avons vu que le Fils de l’Homme, Christ, avait l’autorité sur la nature, sur toutes les choses ; nous avons vu aussi cette manifestation dans le révérend William Branham ; et elle sera répétée d’accord Apocalypse, chapitre 11. Par conséquent, nous devons être préparés, car il y a de bonnes nouvelles pour les croyants en Christ ; de bonnes nouvelles de paix et de bonheur.

 

Nous sommes très proches de l’accomplissement de toutes ces promesses. Depuis deux mille ans, la Venue de Christ est attendue, la Venue du Fils de l’Homme ; et maintenant, c’est à nous le temps de la fin, c’est-à-dire, nous sommes deux mille ans plus proches de ce que les apôtres du Seigneur Jésus-Christ ont y été.

 

« LE FILS DE L’HOMME. » L’héritier de la planète Terre avec tout ce qu’Il y en a ; et nous sommes cohéritiers avec Lui.

 

S’il y a une personne qui n’a pas encore reçu à Christ comme Sauveur, elle peut le faire en ces moments et nous allons prier pour vous pour que Christ vous reçoive dans Son Royaume, vous pardonne, et avec Son Sang Il vous nettoie de tout péché, vous soyez baptisés dans l’eau dans Son Nom, et Il vous baptise avec le Saint-Esprit et le Feu, et produise en vous la nouvelle naissance.

 

Nous allons donner la chance de passer en avant et prier pour vous, ceux qui n’ont pas encore reçu Christ comme Sauveur, pour qu’Il les reçoive dans Son Royaume, et vous y place avec vie éternelle. Ceux qui sont dans d’autres nations, autres pays, peuvent aussi venir aux pieds de Christ notre Sauveur, pour qu’Il vous reçoive dans Son Royaume. Les enfants de dix ans et plus peuvent aussi venir aux Pieds de Christ pour qu’Il vous reçoive dans Son Royaume.

 

Le plus important dans la vie c’est une seule chose : la vie éternelle. Il n’y a pas de chose plus importante que la vie éternelle. La personne n’a pas de futur dans le Royaume de Dieu sans la vie éternelle. Et tous, lorsqu’on expérimente ce qui est la vie, même si la vie est temporaire, nous voyons qu’elle est très importante et bonne, combien de plus la vie éternelle ?!

 

Vivre dans des corps mortels sur cette Terre, nous donne la chance d’entrer en contact avec Christ, pour qu’il nous donne la vie éternelle, et nous place avec Lui dans Son Royaume. Par conséquent, Il nous place dans la vie éternelle.

 

Dans les différents pays, vous pouvez aussi continuer de venir aux Pieds de Christ notre Sauveur.

 

Nous allons nous tenir debout pour prier pour ceux qui sont venus aux Pieds de Christ notre Sauveur.

 

Il y a un futur glorieux pour l’être humain qui reçoit Christ comme son Sauveur. Rappelez qu’Il est la seule personne qui a l’exclusivité de la vie éternelle. Personne d’autre n’a l’exclusivité de la vie éternelle, seulement Christ est le seul qui l’a. Pour cela, Il a Dit : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean chapitre 14, verset 6). Il savait sur quoi Il parlait.

 

Christ est notre seul espoir, notre seul espoir de vie éternelle. Il n’y a pas de vie éternelle sans Christ.

 

Quand une personne a à Christ, pendant qu’elle se repose (avant de dormir) elle pense : comment sera-t-il se réveiller dans le Paradis ? Elle se couche tranquille. Elle sait que si elle meurt, elle ira au Paradis qui est la sixième dimension, la dimension des anges, des corps angéliques, et dans la résurrection elle retournera sur Terre pour recevoir la résurrection dans un corps glorifié et éternel. Aussi simple que cela. C’est pour cela qu’il faut assurer notre futur éternel avec Christ dans son Royaume ; Il est la seule personne qui peut nous assurer notre futur éternel.

 

Nous allons déjà prier pour les personnes qui sont venues aux pieds de Christ, avec nos yeux fermés et nos mains levées vers Christ au Ciel :

 

Notre Père qui est aux cieux !

 

Dans le Nom du Seigneur Jésus-Christ, je viens vers Toi avec toutes ces personnes présentes et les autres qui sont dans d’autres pays qui reçoivent Christ comme Unique et Suffisant Sauveur. Reçois-les dans Ton Royaume. Je Te le prie dans le Nom du Seigneur Jésus-Christ. Amen.

 

Et maintenant, répétez après moi cette prière que nous ferons pour chaque personne qui est en train de recevoir Christ comme Sauveur :

 

Seigneur Jésus-Christ, j’ai écouté la prédication de Ton Évangile et Ta foi est née dans mon âme, dans mon cœur.

 

Je crois en Toi de toute mon âme. Je crois en Ta Première Venue et je crois en Ton Nom comme le seul Nom sous les Cieux, donné aux hommes, par lequel nous pouvons être sauvés. Je crois en Ta mort sur la Croix du Calvaire comme le Sacrifice d’Expiation pour nos péchés.

 

Je reconnais que je suis un pécheur et j’ai besoin d’un Sauveur, un Rédempteur. Je donne témoignage public de ma foi en Toi et de Ta foi en Moi, et je Te reçois comme mon Unique et Suffisant Sauveur. Je Te prie de pardonner mes péchés et qu’avec Ton Sang tu me purifies de tout péché et baptise-moi avec le Saint-Esprit et le Feu après que je sois baptisé dans l’eau dans Ton Nom ; et produis en moi la nouvelle naissance.

 

Je veux naître dans Ton Royaume, je veux vivre éternellement. Sauve-moi, Seigneur. Fais une réalité le Salut que Tu as gagné pour moi sur la Croix du Calvaire. Je Te le prie en Ton Nom Éternel et glorieux, Seigneur Jésus-Christ. Amen et amen.

 

Vous me diriez, me demanderiez : « Quand puis-je être baptisé ? » Car Christ a dit : « Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. »

 

Tous, nous voulons être sauvés par conséquent nous faisons d’accord à ce que Christ a ordonné : « Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé. »

 

L’Évangile est prêché pour qu’il naisse la foi de Christ dans l’âme de la personne, elle croie et donne témoignage public en recevant à Christ comme Sauveur, et elle soit baptisée dans le Nom du Seigneur ; et Christ vous baptise avec le Saint-Esprit et le Feu, et produis dans la personne la nouvelle naissance, elle naisse dans le Royaume de Christ, le Royaume de Dieu ; Car celui qui ne nait pas de nouveau, Christ dit : « Il ne peut entrer dans le Royaume de Dieu, » Christ a dit à Nicodème, dans Jean chapitre 3, versets 1 au 6.

Donc, vous pouvez être baptisés et que Christ vous baptisé avec le Saint-Esprit et le Feu, et produis en vous la nouvelle naissance.

 

Le baptême dans l’eau n’enlève pas les péchés, c’est le Sang de Christ qui nous purifie de tout péché ; mais le baptême d’eau est un commandement de Christ, notre Sauveur.

 

Même quand Jean Baptise prêchait et baptisait dans le Jourdain, Christ est allé vers Jean pour être baptisé, et il dit à Jésus : « C’est moi qui a besoin d’être baptisé par toi, et Tu viens à moi pour que je te baptise ? » Jésus lui dit : « Il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. » Et alors Il fut baptisé. Dès que Jésus est sorti de l’eau, le Saint-Esprit est venu sur Lui en forme d’une colombe, et a resté sur Lui.

 

Maintenant, chaque personne, comme Christ a fait, toute personne qui écoute et croit en l’Évangile de Christ : elle est baptisée dans l’eau au Nom du Seigneur. Rappelez-vous, de cette manière, nous nous identifions avec Christ dans Sa mort, Son ensevelissement et Sa résurrection. C’est le symbolisme du baptême d’eau dans le Nom du Seigneur Jésus-Christ. Nous nous identifions avec Christ dans Sa mort, Son ensevelissement et Sa résurrection.

 

Et que Christ vous baptise du Saint-Esprit et du Feu et produise en vous la nouvelle naissance ; et nous nous verrons éternellement dans le Royaume de Christ notre Sauveur.

 

Donc vous qui êtes ici présents, et ceux qui sont dans autres pays, qui ont reçu Christ comme Sauveur dans ces moments, peuvent bien être baptisés.

 

Que Dieu vous bénisse, nous continuerons de nous voir éternellement dans le Royaume glorieux de Christ notre Sauveur.

 

Je laisse avec vous le révérend Joël, ici présent, et dans chaque pays, dans chaque congrégation, je laisse le ministre correspondant pour qu’il vous indique comment faire pour être baptisés dans l’eau dans le Nom du Seigneur Jésus-Christ.

 

Dieu vous bénisse et vous garde tous !

 

« LE FILS DE L’HOMME »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOTE AU LECTEUR

C’est notre intention de faire une traduction fidèle

et exacte de ce Message, tel qu’il a été prêché ; les erreurs

ou fautes qui pourraient se trouver dans ce texte sont strictement erreurs d’audition, de

transcription, de traduction ou d’impression ; cela ne doit pas

être interprété comme des erreurs du Message ou du Messager.

Le texte contenu dans cette Conférence peut être vérifié

avec les enregistrements audio ou du vidéo en espagnol.

Ce feuillet doit être utilisé seulement pour études

personnelles jusqu’à sa publication formelle.

 

Retrouvez-nous

Carretera No.1 Km 54.5
Barrio Monte Llano
Cayey, Puerto Rico
00736

Twitter